Le confort acoustique

Moins de bruit, s'il vous plaît !


Le bruit est certainement la nuisance dont nous souffrons le plus, surtout en zone urbaine.

L'isolation acoustique a pour but de se protéger des nuisances sonores qui viennent de l'extérieur, mais aussi de celles qui sont à l'intérieur de la maison.

Pour profiter agréablement d'une maison, il faut que chacun puisse vaquer à ses occupations personnelles sans nuire à celles des autres.

"Ma liberté s'arrête là
           où commence celle d'autrui"



Les origines du bruit


Il existe deux types de bruit : les chocs (personne marchant à l'étage) et les bruits aériens (personnes discutant, télévision). La maison doit être étudiée dans la disposition des pièces et dans la construction des structures intérieures pour limiter ces deux types de bruits.
 
    Par exemple
Les planchers par la mise en oeuvre de matériaux résilients doivent limiter et amortir
les bruits liés aux chocs. En même temps, les cloisons doivent disposer d'une isolation
à forte inertie pour limiter vivratiosn et bruits aériens.


Une bonne isolation acoustique des cloisons vous donnera à vos pièces un aspect plus douillet, mais en plus renforcera la solidité et la massivité des parois (qui malheureusement trop souvent « sonnent creux »).

En plus des grands principes de construction, l'isolation acoustique de la maison doit s'adapter aux habitudes, aux comportements et aux hobbies de chacun.

Les structures en bois se combinent parfaitement à des solutions qui assurent un bon confort acoustique : chape flottante, plafond suspendu, matériaux d'isolation à forte inertie...

Pour s'isoler des bruits venant de l'extérieur, il faudra préférer des matériaux isolants à forte inertie, comme la ouate de cellulose ou la laine de bois. Ces matériaux offrent un confort acoustique bien supérieur aux performances des laines minérales.

Sans faire appel à un acousticien, une bonne conception, le respect de certaines règles et la mise en œuvre de matériaux qualitatifs assurent le confort acoustique indispensable.

"Il est impossible de fermer ses oreilles,      
                     même en plein sommeil"


Généralement certaines personnes associent le bois au grincement. Il est vrai que le bois peut grincer s'il est mal mis en oeuvre.
Pour éviter ce type de désagréments, il est indispensable de respecter un certain nombre de précautions : mise en place de matériaux résilients, utilisation de bois sec, utilisation de vis ou de clous annelés...