Le confort thermique

Pourquoi isoler ?


Pour se protéger du froid l'hiver et de la chaleur l'été.
Une maison bien isolée doit garantir un très bon confort d'hiver tout comme celui d'été.
Dans le même temps, elle doit aussi réduire vos factures énergétiques.

"La chaleur, elle ne pense qu'à s'échapper"





La chaleur de la maison s'échappe principalement par la toiture, les murs, les ouvertures (portes, fenêtres) et le sol. (toiture : 30%, murs : 25%, renouvellement d'air : 20%, ouvertures : 13%, sol : 7%, ponts thermiques : 5%)

Définition : un pont thermique est une zone où le matériau de structure est en contact avec l'extérieur et l'intérieur sans être isolé.


Quelques règles pour être bien isoler

En savoir plus

Chaque maison a ses particularités : orientation, zone climatique, ouvertures...
L'isolation d'une maison prend donc en compte beaucoup d'éléments techniques, auxquels s'en rajoutent d'autres comme les habitudes, les besoins et le chauffage de l'habitation.

Les épaisseurs des isolants  doivent être étudiées en fonction de l'habitat (résidence principale ou non, climat, altitude ...), des possibilités techniques (neuf, rénovation ...) et des résultats souhaités (maison passive, maison basse consommation, isolation phonique ...).

      Vitrer c'est bien, mais sans excès

Limiter le nombre de grandes surfaces vitrées. Favoriser le vitrage côté sud pour laisser le soleil entrer l'hiver, une avancée du toit ou brise soleil permettra en été, quand le soleil est plus haut, de limiter son rayonnement dans la maison) et préférer un faible vitrage côté nord.

Pour une bonne isolation des fenêtres et des portes extérieures, s'assurer de la qualité et pérennité des systèmes d'étanchéité.

      Par l'extérieur, cela ne peut être que supérieur

Privilégier l'isolation des murs par l'extérieur pour éviter les ponts thermiques et les parois froides, sources d'inconfort, tels que les murs de pierres.
Une ossature bois, déjà isolante, peut très avantageusement être complétée d'une isolation complémentaire de 20 à 60 mm en fibres de bois par l'extérieur.

      L'été, il faut y penser

Pour le confort l'été et obtenir l'effet des murs de pierre bien frais, privilégier les matériaux avec une bonne inertie thermique (qui gardent la fraîcheur l'été) comme la laine de bois ou la ouate de cellulose qui sont également d'excellents isolants l'hiver.

La ouate de cellulose et la laine de bois peuvent aussi bien isoler les murs, les planchers que la toiture.

 
  A même épaisseur, le temps de déphasage de la laine de bois ou de la ouate de cellulose est trois fois supérieur à celui de la laine de verre. Le déphasage est le temps que met la chaleur à traverser l'épaisseur du matériau. Plus ce temps est long mieux c'est, surtout l'été !

Par exemple, s'il est midi en été, la chaleur traversera un mur isolé en ouate de cellulose ou en laine de bois en 12 heures (la chaleur entrera à minuit, au moment où il fait plus frais dehors et où tout est aéré), alors qu'elle mettra 4 heures pour ce même mur isolé en laine de verre (la chaleur entrera à 16h00, au moment où il fait encore bien chaud dehors)

      Quelques recommandations

La laine de bois se pose très facilement. Elle n'est pas souple, se tient bien ,et ne risque absolument pas de se déformer dans le temps.

Par contre, la ouate de cellulose doit être soufflée ou insufflée avec des machines spécifiques. Il est préférable de faire faire ces opérations à des professionnels qui sauront la mettre en oeuvre correctement et surtout régler les densités adéquates. Il est bon de privilégier de fortes densités pour assurer le déphasage, la durabilité dans le temps et une bonne isolation phonique.

Le chanvre ou le coton peuvent aussi être de très bons isolants.

Quel chauffage choisir ?

En savoir plus

Il faut privilégier le chauffage doux à basse température. La température à l'intérieur de la maison est moins fluctuante, cela apporte plus de confort, plus d'efficacité, et aussi plus d'économies.

Des chauffages à basse température, comme les planchers chauffants et les murs chauffants apportent une chaleur douce et très agréable.

Un chauffage situé au centre de la maison, comme un poêle ou un foyer fermé, apporte beaucoup de chaleur et de convivialité dans les pièces à vivre.

Ces chauffages seront complétés de chauffages d'appoint qui seront mis dans les pièces froides, difficilement chauffées par le reste de la maison ou dans les salles de bain.

Pour alimenter les différents chauffages possibles, plusieurs solutions sont disponibles :
  1. des panneaux solaires thermiques, disposés en toiture,
  2. du bois énergie : chaudière à granulés, poêle, cheminées...
  3. et en dernier lieu l'électricité : pompe à chaleur, chauffe-eau thermodynamique...

Le poêle de masse
  Le poêle de masse est un savoureux mélange entre un poêle et une chaudière à bois. Sa "masse" stocke la chaleur dégagée par le feu et la restitue doucement par rayonnement sur une période pouvant aller jusqu'à 24 heures.

Réglementations


Les maisons bois respectent les nouvelles réglementations thermiques RT2005, mais peuvent aussi être bien plus performantes que le minimum requis. Pour un surcoût relativement faible, il est judicieux de construire des maisons BBC (basse consommation) qui respectent la prochaine norme de RT2012, mais on peut aussi être encore plus ambitieux !