Qu’est-ce qu’une maison passive ? 

Une maison passive est plus qu’une simple structure économe en énergie.

Par rapport au parc immobilier ordinaire et aux nouvelles constructions moyennes, les structures des maisons passives peuvent économiser jusqu’à 90 % de l’énergie utilisée pour le chauffage et la climatisation. Des économies d’énergie comparables ont été démontrées dans des climats plus chauds où le refroidissement des bâtiments consomme plus d’énergie que leur chauffage.

Les structures de type “maison passive” sont également louées pour leur grand niveau de confort. La chaleur corporelle des locataires ou la chaleur solaire pénétrant dans la structure sont utilisées comme sources d’énergie, ce qui simplifie considérablement le chauffage.

L’enveloppe du bâtiment, qui se compose de murs extérieurs, d’un toit et d’une dalle de plancher bien isolés, garde la chaleur à l’intérieur de la maison pendant l’hiver et l’évacue pendant l’été. Des fenêtres adaptées et bien isolées.

Un système de ventilation fournit de l’air frais en continu, ce qui permet d’améliorer la qualité de l’air sans créer de courants d’air indésirables. Cela permet, par exemple, de garantir de faibles niveaux de radon et d’améliorer les conditions sanitaires. La chaleur contenue dans l’air évacué peut être réutilisée grâce à un dispositif de récupération de chaleur très efficace.

Maison écologique avec des panneaux solaires sur le toit

La maison passive a tout pour plaire

  • Confort

Les habitants des maisons passives ont toujours affirmé que la norme Maison passive offre un nouveau niveau de qualité en combinant le plus haut niveau de confort, tant pendant les mois froids que chauds, avec des coûts de construction abordables.

  • Qualité

En raison de leur construction étanche à l’air et de leur haut niveau d’isolation, les structures des maisons passives sont louées pour leur efficacité. Une autre idée cruciale est la “conception sans pont thermique”, qui consiste à appliquer une isolation sans aucun “point faible” sur l’ensemble de la structure afin d’éviter les plaques de froid et les pertes de chaleur excessives. 

  • Durabilité et écologie

Par définition, les structures de maisons passives sont inoffensives pour l’environnement puisqu’elles ne nécessitent que très peu d’énergie primaire, laissant suffisamment d’énergie pour les générations futures sans nuire à l’environnement. Par rapport à l’énergie qu’elles permettront d’économiser, l’énergie supplémentaire nécessaire à leur création (énergie intrinsèque) est tout à fait négligeable. La norme Maison passive offre un niveau de durabilité à tous ceux qui cherchent à construire une nouvelle structure ou à rénover une ancienne dans un effort de préservation de l’environnement. 

  • Abordabilité

Les structures Maison passive sont coûteuses au départ, environ 10% plus cher qu’une maison traditionnelle, mais permettent de réaliser des économies sur le long terme. En supprimant le système de chauffage et la climatisation classique de l’équation, vous profitez de ces économies pour les investir dans des matériaux de constructions de meilleurs qualité. La construction d’une maison passive est de plus en plus possible grâce aux aides financières supplémentaires qui deviennent accessibles dans de nombreux pays. 

  • Des résultats déjà prouvés

L’économie moyenne des 114 appartements de maisons passives mesurés dans le cadre de l’étude CEPHEUS était d’environ 90 % ; de nombreuses maisons passives construites depuis ont été contrôlées avec des résultats convaincants. En d’autres termes, la maison passive ne consomme qu’un dixième de l’énergie consommée par les maisons ditent classiques. 

  • Polyvalence

Une maison passive peut être créée par n’importe quel architecte qualifié. La norme Maison passive peut être atteinte en combinant des mesures spécifiques dans toute nouvelle construction, partout dans le monde. La norme Maison passive adaptable est de plus en plus appliquée aux structures non résidentielles telles que les bureaux et les écoles. Il existe différents instructeurs qualifiés qui proposent des cours sur la conception de bâtiments de type maison passive dans le monde entier.

Qu’est-ce qui différencie une maison écologique d’une maison passive ?

Les propriétaires, les promoteurs, les investisseurs et les constructeurs comprennent tous combien il est important de construire des maisons qui n’ont pas d’impact négatif sur l’environnement, c’est pourquoi la durabilité reste une priorité absolue pour le secteur de la construction.

Avec le développement de la technologie, il existe actuellement de nombreuses options pour créer une maison qui a une faible empreinte carbone et génère moins de déchets, tant pendant la construction que pendant l’exploitation. La conception passive et la conception écologique sont deux des techniques de construction durable les plus utilisées. 

Maison écologique

Les maisons écologiques nécessitent peu d’entretien et ont peu d’influence sur leur environnement. Utilisant des matériaux robustes et réutilisés, elles ont été créées dans un souci de durabilité.

Les caractéristiques importantes d’une habitation écologique sont les suivantes

  • Le placement pour bénéficier de la lumière directe du soleil
  • La mise en place de panneaux solaires pour générer de l’énergie
  • L’utilisation de matériaux qui régulent la température, comme l’isolation thermique et les fenêtres à double vitrage
  • L’utilisation de fournitures recyclées ou écologiques, comme les réservoirs d’eau et les équipements
  • La conception de la maison est réfléchie en prenant en considération les questions climatiques et environnementales.

La construction d’une maison écologique présente plusieurs avantages, notamment l’amélioration de la qualité de l’air intérieur, la diminution de la demande en eau et en énergie et la réduction des coûts des services publics.

Les produits écologiques peuvent toutefois avoir un coût initial plus élevé. Ils sont souvent compensés par la suite par des facilités fiscales, des réductions des coûts énergétiques et une diminution des dépenses d’entretien.

Maison passive 

La conception de maisons passives va encore plus loin dans le respect de l’environnement.  Elle est conçue dès le départ pour répondre à des normes de conception et des critères de performances spécifiques. L’objectif de ces normes est d’offrir toute l’année des conditions intérieures saines et des températures agréables tout en utilisant jusqu’à 90 % d’énergie en moins pour le chauffage et la climatisation.

Les cinq directives de conception suivantes doivent être respectées par une maison passive :

  • Isolation thermique
  • Fenêtres à haute performance
  • Flux d’air de confort
  • Étanchéité à l’air
  • Construction sans ponts thermiques

Lorsqu’elle est correctement mise en œuvre, une maison passive n’a pas besoin de recourir autant aux sources d’énergie artificielle, ce qui réduit considérablement l’empreinte carbone de la maison. Pour réduire encore davantage leur impact sur l’environnement local, ces types de maisons comportent souvent d’autres caractéristiques écologiques, comme des panneaux solaires et des réservoirs d’eau.

Les exigences rigoureuses d’une maison passive signifient que les conceptions peuvent souvent être limitées et que les coûts de construction sont généralement plus élevés que pour une structure traditionnelle. Cependant, tout comme pour les maisons écologiques, ces dépenses peuvent être considérablement réduites au fil du temps, ce qui se traduit par des factures d’énergie nettement moins élevées.

Dois-je plutôt construire une maison passive ou une maison écologique ?

Laquelle devez-vous choisir ? Les deux options de conception auront un effet sur votre empreinte carbone globale et vous aideront à réduire votre impact sur l’environnement tout en créant des conditions intérieures confortables tout au long de l’année. Tout dépend des objectifs que vous avez pour votre nouvelle maison et des programmes que vous souhaitez voir mis en œuvre.

Quels sont les avantages environnementaux d’une maison passive ?

Elle utilise l’énergie solaire renouvelable qui est largement disponible. L’utilisation passive de cette énergie n’a aucune conséquence sur l’environnement.

La maison consomme également moins d’énergie et produit moins de gaz à effet de serre si elle est étanche et bien isolée. La maison passive utilise la majorité de son électricité pour les appareils et l’éclairage.

Notez cet article !
Nombre de votes : 0

Sommaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Emma L.
Emma L.
En tant qu'ingénieure en éco-construction, je suis passionnée par la construction durable et l'écologie. Mon objectif est de promouvoir des pratiques respectueuses de la planète. À travers mes articles, j'éduque et sensibilise les gens à l'importance de vivre de manière plus durable. Ensemble, nous pouvons bâtir un avenir meilleur pour notre planète.
Les articles similaires
photo d'un poele à bois en fonctionnement

Le chauffage au bois, une solution plus écologique

Investir dans le chauffage au bois permet de contribuer à la diminution des émissions de CO2, grâce à une source d’énergie écologique et responsable.Contrairement aux énergies fossiles,

Retour en haut